Développement personnel à MImet

Les 4 accords toltèques de Miguel Ruiz

Notre dernier post Facebook sur les accords toltèques a suscité un grand intérêt et nous avons décidé de vous en dire un petit peu plus aujourd’hui sur cette philosophie de vie qui est aussi une pratique de tous les jours. A ce titre, c’est un outil de développement personnel et professionnel.

Quelques précisions sur les 4 accords toltèques 

Ce sont 4 engagements que nous pouvons prendre avec nous-mêmes pour une vie plus équilibrée, des relations avec les autres plus agréables et un état émotionnel apaisé.

Ils ont été développés dans un ouvrage de Miguel Ruiz qui est aujourd’hui un best sellertraduit dans de nombreuses langues.

1 – Que ta parole soit impeccable

C’est la première chose sur laquelle nous sommes libres d’avoir une influence : choisir ses mots, faire attention à notre formulation, veiller au ton que nous utilisons pour nous exprimer. Cela rejoint la philosophie bouddhiste qui invite, avant de parler, à se poser les questions suivantes:
  • Est ce que c’est vrai ?
  • Est ce que c’est utile ?
  • Est ce que c’est bienveillant ?

2 – Quoi qu’il arrive, n’en fais jamais une affaire personnelle

Il est ici question de discernement et de susceptibilité. Accepter que l’autre ait sa propre vision des choses. Une vision qui ne dépend que de lui et qui n’est pas de notre faute. Eviter de réagir à chaud ou sur-réagir à des propos qui pourraient nous atteindre mais qui ne sont pas nécessairement dirigés contre nous. Et si toutefois c’était le cas, nous pouvons décider que nous ne sommes pas concernés par les attaques d’autrui, qui restent finalement la manière que l’autre a choisi pour réagir à quelque chose qui le dérange ou qui l’atteint.

On peut faire ici le lien avec le premier accord car en travaillant une parole impeccable, assertive, nous éviterons d’imposer aux autres la responsabilité de notre ressenti. Ça marche vraiment dans les 2 sens : comment j’émets ma parole et comment je reçois celle de l’autre.

3 – Ne fais jamais de supposition

Les suppositions sont un piège, ce ne sont que la projection de notre propre carte du monde ! En effet chacun voit la vie avec ses propres lunettes (idées préconçues, a priori, habitudes et réflexes …) qu’il s’est construit de manière unique. Faire des suppositions sous-entend que nous imaginons que l’autre voit le monde comme nous, ce qui est une source d’incompréhension voire de désaccord.

En vérifiant, par une question, ouverte et bienveillante le fond du message de notre interlocuteur nous limitons les risques d’interprétation. Par exemple, les questions :

  •  » Qu’est ce que tu entends par là ? « 
  •  » Qu’est ce que tu veux dire exactement ? « 
Sont des ressources puissantes pour appliquer ce troisième accord.

4 – Fais toujours de ton mieux

Ce quatrième accord est celui qui vient couronner les 3 premiers. Si nous faisons de notre mieux dans leur application, en acceptant que notre mieux puisse être variable d’un jour à l’autre, d’un interlocuteur à l’autre, d’une situation à l’autre … nous verrons assez rapidement des effets dans nos relations. Et pourquoi pas plus largement, être surpris par un apaisement de nos états émotionnels.

Faire de son mieux en toutes circonstances permet d’être en paix, quel que soit le résultat.

En pratiquant les 4 accords Toltèques, nous choisissons une route vers plus d’équilibre.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *